Quand la réalité vire au Bdtrash Spirit!

Forum Général

Finalement, ni l'Atome, ni la Sécheresse, ni le Climat...

Message par Termineur » 06 Août 2017, 19:37

J'ai vérifié personnellement voici qq minutes ce que j'avais entendu à la radio :

Image

CRISPR Cas9 : la dernière folie de la génétique © Getty / BSIP/UIG
Publié le jeudi 26 janvier 2017 à 19h51
par Sylvain Tronchet - France Inter

Le grand patron du renseignement étatsunien a été le premier à tirer le signal d’alarme, en février 2016. Dans un rapport déclassifié par la CIA, James Clapper a classé CRISPR Cas9 dans la catégorie des « armes de destruction massive » potentielles. Pour lui, cette technologie utilisée dans des milliers de laboratoires doit être considérée comme le programme nucléaire nord-coréen, les armes chimiques syriennes et les missiles de croisière russes !

Tout commence en 2012, lorsqu'une Française, Emmanuelle Charpentier, et une Étatsunienne, Jennifer Doudna, inventent les « ciseaux à découper l’ADN ». Ils sont alors présentés comme une avancée majeure de ce début de siècle. Ses co-découvreuses collectionnent les prix et sont régulièrement annoncées pour un Nobel.

CRISPR Cas9, c'est l’association d’un brin d’ARN (de l’ADN à une seule hélice) qui sert de guide à une enzyme (CAS9) permettant de couper, remplacer, inactiver, modifier le gène que l’on cherche à atteindre.

La technique est plus précise, plus rapide et nettement moins chère que tout ce qu’on utilisait jusque-là. Elle s’est donc répandue comme une trainée de poudre : plus de 3000 laboratoires dans le monde utilisent cette technologie. André Choulika, le créateur de Cellectis, une des entreprises françaises les plus innovantes du secteur, est très enthousiaste : « C’est fou ! L’édition de génome est une révolution qui va secouer la planète, à une profondeur dont on n'a même pas idée. »

Éric Marois appelle à la prudence : « Il est quand même vertigineux de se dire que, pour la première fois, on est capable de modifier l’ensemble des individus d’une espèce à l’échelle de la planète. Je serais très prudent avec les approches d’éradication. Il faut d’abord s’assurer que l’espèce n’a pas un rôle essentiel dans l’écosystème ».

Jennifer Doudna exprime également ses craintes. Dans le magazine scientifique Nature, elle explique qu'un jeune doctorant a créé un virus qui, une fois respiré par des souris, provoque des mutations dans leurs poumons. Jennifer Doudna souligne qu'une minuscule erreur de conception aurait pu permettre que ce virus fonctionne aussi chez l’homme.

Mais cette technologie est en réalité déjà sortie des laboratoires. Pour 150 dollars, on peut acheter sur internet des « kits CRISPR » et modifier chez soi une bactérie grâce un mode d’emploi fourni. Les clients sont des bricoleurs de génome qui se nomment « biohackers ». Ce mouvement, né aux Etats-Unis où il compte des milliers d’adeptes, défend l’idée que l'on peut tous faire de la biologie dans son garage ou dans des « laboratoires participatifs ». Quitterie Largeteau, spécialiste française du biohacking, explique :

« Ces kits sont conçus pour être utilisés sans formation, comme une recette de cuisine. Mais ils ne permettent de faire que ce qui est prévu. Il y a un code d’éthique chez les biohackers. Personne ne travaille sur l’homme ou des organismes pathogènes ».

Quelques mois après le rapport de James Clapper, les conseillers scientifiques de Barack Obama envisagent ouvertement l'utilisation de CRISPR Cas9 pour créer un virus d’un genre nouveau, mortel pour l’homme :

« Surtout, insistent-ils, la menace biologique diffère des menaces nucléaires ou chimiques […] parce qu’elle requiert des ressources moins importantes et des équipements plus petits, comparables aux laboratoires ordinaires ».

Dans son rapport, James Clapper fait aussi état des menaces qui pèsent sur l’économie. Sous couvert d’anonymat, un directeur de recherche français évoque un scénario envisagé : « Imaginez que quelqu’un modifie une pomme de terre pour la rendre toxique. Vous en introduisez quelques exemplaires sur le marché. Vous avez quelques victimes. En un mois, ce secteur économique s’effondre. »
« La DGSI est très attentive aux doctorants que nous prenons dans nos labos. Une fois, on m’en a refusé un sans m'indiquer la raison. »Image

Au rythme où vont les nouvelles technologies, il y a donc de quoi s'inquiéter sur l'évolution des utilisations de CRISPR Cas9.

Article complet + émission ici : https://www.franceinter.fr/sciences/crispr-cas9-la-grande-menace
Étrangler le dernier prêtre avec les boyaux du dernier Financier !
(ou le contraire, je ne suis pas un fanatique)
Avatar de l’utilisateur
Termineur
 
Message(s) : 1444
Inscription : 22 Décembre 2008, 01:00
Localisation : Beaulieu

Re: Quand la réalité vire au Bdtrash Spirit!

Message par Gentil-Toto » 07 Août 2017, 19:32

La fin du monde, au quatrième kit...
kit...
kit...
kit...
...
Avatar de l’utilisateur
Gentil-Toto
 
Message(s) : 2569
Inscription : 25 Avril 2011, 01:00

@ Gentil-Toto...

Message par Termineur » 07 Août 2017, 20:00

 
Encore ImageImageImageImageImageImageImageImageImage...

... en attendant un truc plus bizarre, peut-être même marrant aussi au début !
 
Étrangler le dernier prêtre avec les boyaux du dernier Financier !
(ou le contraire, je ne suis pas un fanatique)
Avatar de l’utilisateur
Termineur
 
Message(s) : 1444
Inscription : 22 Décembre 2008, 01:00
Localisation : Beaulieu

Euh... avant ou après ?

Message par Termineur » 12 Août 2017, 11:16

Image
Étrangler le dernier prêtre avec les boyaux du dernier Financier !
(ou le contraire, je ne suis pas un fanatique)
Avatar de l’utilisateur
Termineur
 
Message(s) : 1444
Inscription : 22 Décembre 2008, 01:00
Localisation : Beaulieu

Précédent

Retour vers Le Ring Aux Stars

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)